Archives et autres informations

Dives terram signifie sol riche

En Latin

Du projet à la réalisation:

L’aventure a commencé en 2014 quand Marie Thomann coordinatrice de l’association Terre en Partage de Lodève m’a contacté en tant que menuisier pour réaliser l’aire de compostage qu’elle avait imaginé afin de l’installer au quartier des Carmes à Lodève. pour but de faire l’expérience du compostage partagé en ville.

Le résultat étant très positif, le Syndicat Centre Hérault a décidé de persévérer dans le financement de nouveaux points de compostage et depuis il en a été installé une trentaine sur le territoire centre Hérault.

Plusieurs campings et quartiers de ville gèrent désormais leur(s) aire(s) de compostage.

Terre en Partage avec les techniciens municipaux et les bénévoles veillent au bon fonctionnement du processus et peuvent ainsi créer en quelques mois un compost de grande qualité. Les usagers jouent bien le jeu et le composteur tout en bois résiste très bien au climat et à l’utilisation.

En suivant de près chaque problème identifié sur le fonctionnement du meuble, les faiblesses ont pu être améliorées pour obtenir un produit très fiable et à grande longévité tout en utilisant uniquement du bois local (du douglas 1er choix de forêts gérées de l’Aveyron) et les achats faits en circuit court (uniquement chez les commerçants locaux).

Il y a différents volumes d’aires pour les quartiers de ville ainsi que le modèle de très grande capacité (à partir de 5 tonnes à traiter par an). Une capacité de 10 tonnes sera nécessaire pour traiter les résidus de cuisine et des repas de 400 personnes par jour.

pour les quartiers de ville et les village on utilise les 800, 1000 et 1200 mètres cube (m3 dédié au compost plus une alvéole entre les deux pour le broyat. Les meubles mesurent de 2,20 à 3 mètres de long et en moyenne 1 mètre de profondeur. Les couvercles sont tous ouvrables en 2 parties (1 pour les usagers et les 2 pour les techniciens) et leur hauteur est fixe pour être pratique à utiliser pour tous. Les faces avant se déboitent pour la sortie du compost. Au niveau esthétique, la forme et le bois aux couleurs évoluant avec le temps permet une intégration en tous lieux… et en fin de vie, ils sont recyclables à 99,9% (il ne restera plus que les 500ml de colle polyuréthane).

Pour ce qui est du fonctionnement, l’usager verse son déchet végétal dans le bac ouvert puis saupoudre de broyat (l’autre une fois plein est fermé pendant 3 mois pour maturation). Un technicien ou un bénévole formé vient régulièrement aérer le compost avec l’outil (ressort) et vérifie le bon fonctionnement général.

Emmanuel Cometto:

Concepteur et réalisateur des composteurs. De formation de menuisier traditionnel et aéronautique (responsable cellules et soudeur aéro.), chef de chantier en bâtiment et travaux publics spécialisé en ouvrages d’art (ponts et viaducs), se sert de ses connaissances pour travailler avec sens. Contribuer à ce qu’il trouve logique, travailler ensembles pour plus d’écologie, créer de l’efficace et durable en se servant de la force locale.